Postopératoire et récupération après liposuccion

Postopératoire et récupération après liposuccion

20 octobre 2022 Non Par Amélie

Le chirurgien, avec plus de 20 ans d’expérience, nous parle de la période postopératoire et de la récupération de la liposuccion, l’un des aspects qui inquiète le plus souvent les patients avant de subir cette chirurgie pour éliminer la graisse localisée.

Est-il nécessaire de passer une nuit à la clinique après une liposuccion ? Pour quelles raisons ?

Il existe plusieurs types de liposuccion en termes de graisse liposuccionnée, pour un contenu inférieur à 2 litres, on peut opter pour une liposuccion ambulatoire et une sortie immédiate, cependant, il existe de nombreux cas où la liposuccion dépasse 5 litres et, dans ces cas, il faut soit prudent. Dans mon cas, je maintiens généralement un contrôle postopératoire (Contrôle multiparamétrique, hydratation IV, etc.) quelques heures avant de rentrer chez moi. Un autre grade supérieur est la lipo-aspiration de plus de 5 litres, ce que je recommande est l’hospitalisation, car cette nuit-là, les membres de la famille accompagnant auront de nombreux doutes sur le développement du schéma post-chirurgical à domicile. Enfin, il convient de mentionner que dans les liposuccions supérieures à 8 litres, nous devons exercer un contrôle extrême, c’est pourquoi nous suggérons la présence d’infirmières expertes en santé.

Comment le patient quitte-t-il la clinique ? Dois-je être accompagné ?

Le patient sort toujours, en cas de liposuccion de moins de 3 litres, de son propre pied, après 2 heures de repos en clinique. Normalement, avant la sortie de l’hôpital, nous la baignons habituellement par notre personnel auxiliaire et vidons les liquides à travers ses incisions, laissant la patiente plus propre et plus fraîche pour rentrer chez elle. Son accompagnement est variable, mais nous conseillons dans les cas de types supérieurs à 5 litres, qu’il rentre chez lui avec ses proches.

La période postopératoire après liposuccion est-elle douloureuse ? Quelle gêne les patients ressentent-ils habituellement les premiers jours ?

Normalement, ils ne sont généralement pas douloureux car l’infiltration a une anesthésie et celle-ci est maintenue pendant près d’un jour après la chirurgie. De mon point de vue, ce qui est douloureux, ce sont les massages de drainage à travers les incisions afin d’éliminer les fluides sous-cutanés résiduels et d’obtenir les résultats les plus prématurés.

Quels symptômes ne devraient pas être normaux et devraient alerter le patient ?

Peut-être que les symptômes qui devraient alarmer le patient ou ses proches sont tous ceux liés à la thromboembolie et à l’anémie sévère, qui peuvent apparaître après des liposuccions supérieures à 8 litres. Dans ces cas, nous prenons de nombreuses précautions et réalisons le régime antithrombotique et les tests sanguins croisés.

Quel médicament est habituellement prescrit ?

Le régime post-chirurgical est réalisé avec des antibiotiques, des anti-inflammatoires et des antalgiques. Les vêtements de compression comme les gaines et les jambes ou les bas de compression solides sur les jambes sont également indispensables pour protéger la maladie thromboembolique que certains patients ont en raison d’une mauvaise circulation périphérique.

Quelles recommandations suivre après une liposuccion ? S’ils ne sont pas suivis, peuvent-ils affecter les résultats ?

De nombreux patients considèrent la liposuccion comme une thérapie pour le surpoids, c’est pourquoi nous, aux patients qui subissent une liposuccion et qui sont en surpoids, nous leur donnons un régime alimentaire préalable, pendant un mois, en les éduquant sur une alimentation naturelle et pauvre en glucides.

Les résultats post-chirurgicaux ne sont pas exclusifs au chirurgien, mais la fusion de directives telles que l’alimentation ou l’exercice est ce qui définira le bon résultat du chirurgien.

Recommandez-vous d’effectuer un drainage lymphatique ? Si oui, combien et à quelle fréquence ?

Le traitement postopératoire est aussi important que l’alimentation et l’exercice. Nous effectuons 5 séances de drainage chirurgical, qui consiste à éliminer les fluides corporels retenus (solution de Klein et hématique) pour permettre une récupération plus efficace et éviter d’éventuels séromes. La fréquence utilisée est un jour sur deux.

Ces massages sont-ils douloureux ?

Les premiers sont plus douloureux en raison de l’inflammation du plexus dermique.

Combien de rendez-vous postopératoires avez-vous habituellement avec le chirurgien ? Ces visites sont-elles comprises dans le prix de l’opération ?

Nous avons la consigne post-chirurgicale à la clinique, c’est pourquoi nous contrôlons le patient à partir de la minute 0. Après les jours de drainage, nous évaluons le patient à 15 jours, un mois, le 2ème mois et nous terminons au 3ème mois. Nous aimons évaluer le patient un an après la chirurgie, mais nous n’avons pas toujours de la chance car les patients sont satisfaits. En effet, le prix des visites et contrôles sont dans le budget.

Quand les patients pourront-ils reprendre le travail ? Et recommencer à faire du sport ?

Le délai de retour au travail dépend des litres de graisse retirés lors de la chirurgie, ainsi que du travail effectué. Habituellement, ils sont compris entre 3 et 5 jours dans la plupart des cas. Concernant le sport, nous préconisons entre un mois et demi à deux mois de repos, car nous favorisons la cicatrisation du plexus dermique et évitons ainsi le relâchement de la peau lors de la cicatrisation.

Combien de temps conseillez-vous de porter une gaine ? Recommandez-vous d’en acheter plusieurs pour pouvoir les laver ?

Nous recommandons des gaines en fonction du sexe. Normalement, le sexe masculin a généralement une récupération de 3 semaines, car dans ces cas, après ces dates, ils ne mettront leur gaine qu’au coucher. Concernant le sexe féminin, on le garde généralement 2 mois, pouvant aller jusqu’à 3 mois dans les cas de liposculptures supérieures à 7 litres. Nous vous conseillons d’acheter 2 gaines, une à compression moyenne et l’autre à forte compression.

Y aura-t-il des cicatrices ? Certains produits peuvent-ils être appliqués pour minimiser sa visibilité ?

Les cicatrices de 5 mm disparaissent après environ un an ou restent comme un grain de beauté avec une teinte très douce. Dans notre cas nous avons de bons résultats car nous appliquons 3 séances de laser CO2 pour essayer d’en voir le moins possible et elles sont également comprises dans le budget.